Chargement en cours

Les meubles Thonet

Les tous premiers meubles design

 

 

chaise Thonet à volutes
chaise Thonet à volutes
 

Les meubles Thonet, une révolution dans l'ameublement

Le mobilier Thonet se reconnaît facilement par l'utilisation du bois courbé dans la construction de ses chaises, de ses fauteuils, de ses tables et des autres accessoires d'ameublement.

Cette production de meuble en bois courbé s'apparente aujourd'hui à un style: le style Thonet. Il fut très en vogue à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle. Des millions d'exemplaires ont été produits industriellement comme la célèbre chaise bistrot Thonet n°14 ou le tout premier fauteuil à bascule Thonet, appelé "rocking chair".

Ce succès tient autant à l'esthétique épurée, à la solidité et au prix très avantageux de ces meubles qu'à l'esprit innovant et au sens marketing visionnaire de son créateur, Michael Thonet.

Ces meubles pratiques présentés comme "accessible par tous" équiperont les cafés et la petite bourgeoisie du monde entier.

 

 
 

Le design en bois courbé du mobilier Thonet

L'utilisation du bois courbé pour la création de meubles incite Michael Thonet à préférer des formes simples, courbes, dénudées et dépourvues de tout ornement. Ces lignes fonctionnelles et raffinées qui remplacent la technique du bois sculpté des styles précédents, correspondent parfaitement aux idées du mouvement moderniste très en vogue de la "Sécession viennoise".

Le mouvement Sécession initié par Joseph Hoffmann, Koloman Moser et Otto Wagner avec la fondation des ateliers viennois (Wiener Werkstätte) revendique la fin des barrières entre l'art et l'artisanat. Il insiste sur le besoin de purification des formes et l'utilisation de lignes modernes. Otto Wagner créera un siège bois courbé de section carré dans l'esprit Sécession pour la firme Jacob & Josef Kohn, concurrente de Thonet.

La firme concurrente Fischel bénéficiera également de l'expiration des brevets Thonet sur la technique du bois courbé en 1869.

Au cours du XXème siècle, le style des meubles Thonet évoluera en fonction des modes et des tendances. Les chaises et les fauteuils Thonet prendront des formes plus droites pendant la période Art Déco. Vers la fin dès années 1920, la firme Thonet créera de nouveaux modèles de meubles design modernistes en métal courbé tubulaire.
 

 

 
 

La production du mobilier Thonet

En 1914, le catalogue de la firme Thonet comprend plus de 1500 références. 75% de cette production est faite de chaises, le reste comprend entre autres des fauteuils, des banquettes et chauffeuses, des guéridons et des tables de toutes tailles et de tous usages.

Thonet produit également une multitudes d'accessoires d'intérieur comme le porte manteau mural ou le "perroquet", très recherché de nos jours. On trouve des porte-journaux, des lutrins, des repose-pieds, des vestiaires, des valets muets, des patères simples ou doubles, des porte-parapluie, des porte-cannes, des porte-chapeaux, des sellettes, des meubles d'enfants et même des canne-sièges Thonet en bois courbé.

A la veille de la première guerre mondiale, les fabriques Thonet sortent 2 millions de chaises par an, emploient près de 32.000 ouvriers et produisent 22.000 tonnes de meubles par an.

   

 

Chaise bistrot thonet n°14
Chaise bistrot thonet n°14
 

Les chaises Thonet

La chaise bistrot, modèle N°14, est emblématique du siège Thonet. Ce best-seller est également la chaise la plus vendue au monde avec plus de 45 millions d'exemplaires. Elle fut créée en 1859. Cette chaise numéro 14 se compose de six éléments seulement et de sa visserie: les montants arrière et l'encadrement du dossier en une seule pièce, le dossier, l'assise, les deux pieds avant et le cercle de stabilisation. Cette chaise donnera naissance à de nombreuses variantes dont la chaise n°214 ou la version design n°214K avec son pied noué.

La chaise n°4 ou chaise Daum des années 1860 tient son nom du café de Madame Daum qui la fera connaître.

La chaise n°56 se distingue par son dossier à plusieurs pièces courbées de 1 mètre de long. Elle reste la moins chère du catalogue.

Les chaises Thonet des années 30 proposent une assise plutôt carrée avec cette fois-ci une traverse supérieure de dossier ainsi que des renforts d'entrejambes en arc de cercle.

 

 

Fauteuil Thonet n°209 Le Corbusier
Fauteuil Thonet n°209 Le Corbusier

 

 

 

Les fauteuils Thonet

Le "rocking chair" Thonet, modèle n°1, en bois courbé et cannage, est une innovation dans le monde du siège. Créé en 1860, iI s'agit du tout premier fauteuil à bascule moderne qui aura un énorme succès aux États-Unis principalement.

Le fauteuil Thonet n°209 dit "Le Corbusier", de 1910, est un fauteuil bas avec des consoles d'accotoir proéminentes. Il prend le nom de l'architecte et designer Le Corbusier qui aimait à l'utiliser dans ses réalisations architecturales comme les appartements de la cité de Frugès à Bressac ou le pavillon de "l'Esprit Nouveau" à l'exposition universelle de Paris.

Le fauteuil de bureau Thonet à l'image du modèle n°6510 présente un dossier à traverse dorsale arrondie et des accoudoirs enveloppants.

 

 

Fauteuil S32 Thonet Marcel Breuer
Fauteuil S32 Thonet Marcel Breuer

 

 

Les meubles design modernistes Thonet

Les meubles modernistes Thonet sont des classiques du design très recherchés. Il sont fabriqués cette fois-ci par de grands designers du Bauhaus avec les nouveaux matériaux que sont les structures tubulaires en acier chromé et le cuir tendu.

Le catalogue Thonet propose ainsi le fauteuil "Wassily", la chaise S32 ou le bureau S285 de Marcel Breuer. Ludwig Mies van der Rohe y vend sa chaise MR10 ainsi que le fauteuil S533 aux grandes et belles courbes.

Les chaises épurées S33 et S40 de Mart Stam et la série LC de Le Corbusier, comme par exemple le canapé LC2 ou la chaise longue LC4, composent la nouvelle gamme de produits modernes de la société Thonet des années 1930.

Dans les années 50, la firme Thonet éditera également certains meubles de Pierre Paulin.

 

 
 

Les meubles design contemporains Thonet

Aujourd'hui, Thonet propose toujours des rééditions de ses classiques comme la chaise bistrot Thonet n°214M ou la version collector n°214K avec son pied noué. Une nouvelle génération de designers a imaginé un mobilier contemporain comme les canapés James Irvine, les chaises en bois de Stefan Diez ou les tables Claudio Bellini.

 

 

 

L'histoire de la société Thonet

 

La période du bois courbé

Michael Thonet est un maître ébéniste et créateur de meubles né le 21 juillet 1796 à Boppart, près de Coblence en Allemagne. Il installe son atelier, la firme Thonet, à Boppart-sur-le-Rhin en 1819.

Dès 1830, il expérimente la production de meuble en bois courbé en utilisant la technique de cintrage par délamination. Il obtient le brevet pour le cintrage chimico-mécanique du bois en 1841. Dans l'impossibilité de valoriser ses brevets, Michael Thonet fait faillite en 1942. Sur les conseils du chancelier Metternich, il déménage alors à Vienne la même année pour diriger la décoration du palais Liechtenstein, sa première commande d'envergure.

En 1849, sa chaise Thonet n°4 est son premier succès commercial grâce à une commande de Madame Daum pour son bistrot viennois. Ses premiers meubles s'exposent en 1951 à Londres, où ils reçoivent une médaille. En 1853, Michael Thonet transmet sa firme à ses cinq fils qui se renomme Thonet frères (Gebrüder Thonet). La production s'automatise avec l'inauguration de la première machine à vapeur de son invention. En 1854 et 1855, il participe aux expositions internationales de Munich et de Paris pour faire connaître ses différents modèles de meubles.

En 1855, il invente la technique révolutionnaire du cintrage de bois par autoclave permettant la réalisation de mobilier plus solide et à moindre coût. Il a désormais un avantage concurrentiel considérable sur ses concurrents.
Pour répondre à la forte demande, il fonde en 1856 l'usine de Koritschan en Moravie afin de se rapprocher des lieux d'approvisionnement en bois de hêtre. A partir de 1861, il ouvre dans de grandes régions forestières les usines de Bistritz en Moravie, de Gross-Ugrocsz en Hongrie, de Hallenkau et de Wsetin en Moravie puis de Nowo-Radomsk en Pologne afin de fournir les énormes quantités de bois nécessaires à la production.

En 1859, Michael Thonet finalise sa fameuse chaise bistrot n°14 avec son assise ronde.
L'expansion internationale est très rapide. Les meubles Thonet se font connaître grâce aux médailles comme celle en or reçue en 1967 lors de l'exposition universelle de Paris.
Michael Thonet décédera le 3 mars 1871. Il sera alors considéré comme l'un des tous premiers designers de notre temps.
 
 

La société Thonet Frères (Gebrüder Thonet) pendant la période moderniste

Dès 1920, la demande des meubles bourgeois en bois courbé passe de mode. Les meubles modernistes de style Bauhaus ont maintenant la côte. Thonet fait alors appel aux grands designers que sont Adolf Loos, Le Corbusier, Mies van der Rohe, Marcel Breuer, Mark Stam pour éditer des meubles en acier courbé et chromé.

En 1924, la firme Thonet s'associe à son concurrent Kohn pour survivre. Ils fusionneront finalement après la seconde guerre mondiale.

En 1929, l'édition de son premier catalogue de meuble en acier, permet à la firme Thonet de survivre au désintérêt du public pour les meubles en bois courbé.

 

La société Thonet , aujourd'hui

La société Thonet propose de nouvelles créations de designers et des rééditions des succès des années modernistes. Ses designers actuels sont Stefan Diez, Naoto Fukasawa, Hadi Teherani, Delphin Design, Lepper Schmidt Sommerlade, James Irvine et Glen Oliver Löw.

   

 

kit thonet chaise n°14
kit thonet chaise n°14
 

Les raisons du succès des meubles Thonet

Le succès des meubles Thonet repose sur le produit et la stratégie marketing et commerciale mise en place par Michael Thonet. Sa capacité entrepreneuriat et sa fibre commerciale ont fait de Thonet Frères une des firmes les plus prospère de la fin du XIXème siècle.
 

Un produit esthétique, solide et à moindre coût grâce à:
  • la standardisation des pièces faîtes du même bois courbé et utilisant la même technique de fabrication
  • le processus de fabrication innovant, breveté, du cintrage de bois par autoclave
  • un nombre d'éléments limité pour la fabrication d'un meuble: seulement six pièces de bois courbé et huit vis sont nécessaires à la fabrication de la chaise bistrot n°14

Une production et une logistique forte grâce à:
  • un important volume permettant les économies d'échelle
  • une localisation des usines près des sources d'approvisionnement en bois
  • l'automatisation des usines avec les premières machines vapeur
  • une référence unique et définitive attribuée à chaque nouveau meuble
  • une livraison en pièce détachée, en kit, limitant les coûts de livraison et de stockage (dont s'inspirera la firme Ikéa). Un conditionnement optimisé permettait l'expédition de 36 chaises en kit dans une caisse de 1 mètre cube.
  • une facilité de réparation après-vente où chaque pièce peut facilement être remplacée grâce au simple assemblage par vis

Une stratégie commerciale attractive grâce à:
  • un réseau commercial international. A partir de son siège de Vienne, Michael Thonet développe un réseau commercial international à travers des comptoirs de vente dans les plus grandes villes: Budapest, Brunn, Berlin, Hambourg, Amsterdam,Bruxelles, Paris, Londres et New York
  • une offre très large de mobilier renouvelée en permanence. Les meubles sans grand succès étaient rapidement retirés de la vente
  • des "cash cows" comme la chaise bistrot numéro 14 permettant un revenu constant pour financier les innovations et les nouvelles implantations d'usines
  • une offre modulaire et customisables. Pour un même piétement de siège, un acheteur pouvait choisir parmi différents dossiers, différentes assises (rondes, triangulaires ou rectangulaires) et différentes volutes d'ornement plus ou moins complexes
  • des options comme sur vos belles voitures haut de gamme: renforts latéraux, entretoises, assise en placage, différents bois (ou imitation), bois laqué noir, etc.
   
 

 

Rocking chair Thonet
Rocking chair Thonet
 

La valeur et le prix des chaises, des fauteuils et des meubles Thonet

 

Aujourd’hui, les meubles Thonet sont relativement bien appréciés. Leur valeur varie selon plusieurs critères:

  • l'esthétique: un siège au dossier très travaillé et sophistiqué a plus de valeur
  • l'ancienneté, d'où l'importance de reconnaître sa date de création à partir des poinçons, étiquettes et structure générale du meuble. Les meubles avant 1890 ont beaucoup plus de valeur car produits en plus faible quantité.
  • la rareté: certains meubles ont été fabriqués en faible quantité comme par exemple les psychés thonet
  • la qualité de la restauration: attention, un meuble restauré vaut souvent moins qu'un meuble non restauré dans son état d'origine

 

Il est à noter que les meubles de designers, bien plus chers, ont leur propre cote.

 

Quelques ordres de prix (la plage de prix indique une différence d'esthétique plus ou moins recherchée)

  • chaise n°14 thonet, année 1900: 50 - 100€ (20€ pour les réédition après 1950)
  • chaise thonet 1900 à dossier travaillé 150€ - 300€
  • porte-manteaux mural thonet 1900 150€ - 300€
  • étagère thonet (rare) 1900 1000€ - 2500€
  • porte-manteau perroquet thonet 1900 450€ - 700€ (150€ version 1940)
  • fauteuil de bureau thonet 1910 300€ -1200€
  • canapé thonet 1885 1000€ - 2000€
  • psyché thonet 1900 3000 - 4000€
  • fauteuil thonet "Le Corbusier" 1920 B09 300€
  • fauteuil de bureau thonet 1880 600 - 800€
  • rocking-chair thonet 1865 1500 - 2000€
  • rocking-chair thonet 1950 300-600€
  • chaise longue thonet 1885 1300€
  • banquette thonet 1900 1000-1200€
  • canapé thonet n°5 1870 1500-2000€
  • tabouret de clavecin thonet 1875 150€
  • vestiaire thonet 1900 1200€
  • fauteuil thonet 1890 400€
  • chaise thonet n°12 1880 350€
  • chaise Feliu thonet 1880 500-600€
  • table de salon thonet n°4 en palissandre 1890 3000-3500€
  • table d'école simple thonet 1890 200€
  • table d'appoint ou desserte thonet 1915 350€

 

Pour comparaison, les tous premiers fauteuils thonet, n°1, de 1860 valent entre 6000€ à 8000€, comparés aux versions de 1895 à 2000€.

 

 

Tabouret Thonet
Tabouret Thonet

 

 

Les matériaux utilisés pour les meubles en bois courbé

Les meubles Thonet en bois massif courbé sont fabriqués à partir de hêtre blond. Le cintrage nécessite un bois de très bonne qualité. En effet, les morceaux de bois noueux se briseraient en se courbant. En 1867, il faut plus de 15.000 hectares de forets pour une consommation de bois annuel de 9.000 mètres cubes (produisant plus de 700 chaises par jour).

Les assises et les dossiers sont recouverts de cannage principalement.
   
 

 

Fabrique et étuvage Thonet
Fabrique et étuvage Thonet

 

 

Les techniques de fabrication du mobilier Thonet

 

La technique du bois courbé par délamination

Dès le début des années 1930, le cintrage du bois par délamination se fait à partir d'un assemblage de feuilles de bois coupées dans le sens du fil puis collées entre elles sur quatre ou cinq épaisseurs. Ces feuilles sont ensuite cuites dans la glue ou à la vapeur et pressées finalement dans la forme voulue.

Cette méthode s'inspire des techniques ancestrales des tonneliers en courbant le bois sous l'effet de la vapeur ou de l'eau chaude (Bois courbé par étuvage).

 

La technique du bois courbé par autoclave (brevet Thonet de 1855)

En 1955, Michael Thonet découvre la technologie du cintrage du bois par autoclave bien moins coûteux que le processus de délamination. Cette méthode consiste à attacher une bande de métal à l'extérieur de la courbe pour éviter l'étirage du bois. Cette lamelle est donc fixée solidement par des serre-joints à chaque extrémités du morceau de bois. Au moment du cintrage à chaud, le bois se contracte sans se fendre car la résistance est reportée sur la lamelle en métal.

Le processus en quatre étapes consiste en la découpe bois de hêtre massif dans le sens de la longueur (dans le sens des fibres), du détrempage dans une étuve pendant 20mn à 40mn, du cintrage et de la mise en forme dans un moule en fonte puis finalement de la phase de séchage.

 

La difficulté réside dans les accessoires et techniques mises en place pour éviter que le bois ne se brise. Le choix du hêtre doit être sans nœud. Le cintrage du bois bouilli se fait dans un bain de colle. La lamelle de métal fixée au bâton de bois évite les fissures dues à une trop forte pression. Les fibres du bois sont préservées, ce qui assure une excellente solidité du meuble.

   
 

 

 

Comment reconnaître une chaise Thonet en bois courbé

Il est utile de procéder à quelques vérifications pour trouver l'âge ou l'époque d'une chaise ou d'un fauteuil Thonet.

On retourne le siège pour trouver des indices sous le support de l'assise. Les signes d'identification apposés par le constructeur ont variés suivant les époques. Les meubles Thonet ont cependant toujours été signés jusqu'en 1922.

 

  • De 1849 à 1860, un poinçon est apposé sous le cadre de l'assise (une sorte marque en creux).
  • De 1860 à 1888, en plus du poinçon, une étiquette indique la marque "Fabrication en bois massif" sur la face interne du support d'assise (dès 1862).
  • De 1888 à 1922, la marque est imprimée à l'encre et une étiquette reste apposée
  • En 1881, un nouveau poinçon avec la marque "THONET" et une lettre représentant le pays de fabrication en Moravie (K: Korischan, B: Bistritz), en Hongrie (G pour Gross-Ugrocsz, W pour Wsetin) font leur apparition.

 

Il est aussi utile d'identifier la structure et les formes du siège. Les montants du XIXème siècle sont plus fins que ceux du XXème siècle. Les meubles de l'époque Art Déco des années 20 sont plus rectilignes et parfois de section carrée. Notons finalement que le montage se fait toujours par vis.

 

enseigne Thonet

Autres articles du même thème